Tronçonneuse et vieux sapins.

Avec la garde-robe, un passage chez le coiffeur était aussi indispensable. Et comme j’en ai l’habitude, bien dégagé derrière les oreilles.

Merci à Simon et toute son équipe pour le fantastique travail. Les tronçonneuses ont résonné toute la journée et au final la Villa en ressort mise en valeur. Une trentaine de vieux épicéas plantés il y a un demi siècle dont une grande partie était morte et l’autre n’allait pas tarder à perdre aussi ses aiguilles, vont laissés place à une grand bosquet de feuillus qui va affiché ses couleurs tout au long des saisons. Lumière et vue dégagée depuis la route.

Vue panoramique depuis la chaussée de Dinant.